samedi 1 octobre 2016

Instabilité de la production éolienne

Instabilité de la production éolienne

Variabilité nationale maximum : amplitude supérieure à 1 à 100 (58MW à 8605 = 1 à 148)

En juin 2016 10 698MW éolien étaient raccordés au réseau. Ce qui indique, pour les 58MW de puissance le 10/06 à 12h30, un taux de charge chutant à 0.5% de la puissance installée.

Variabilité horaire : en quelques heures, la puissance passe de 64280 MW le 27 janvier, et presque 30 fois moins (27,9 fois) avec 230 MW moins de 24h plus tard.
 http://www.rte-france.com/fr/eco2mix/eco2mix-mix-energetique


Variabilité locale : Cette variabilité est, en toute logique, bien plus importante encore sur le plan local.


Variabilité allemande : malgré la multiplication des machines, puisque malgré 47 000MW installés en Allemagne, cette variabilité est plus forte encore, avec moins de 0,5GW le 1° janvier et plus de 20GW le lendemain :
 https://www.energy-charts.de/power.htm

Signalons que cette variation de puissance éolienne n'est pas sans incidence sur le cours du MWh comme l'indique la ligne bleue du prix spot du mois de février qui indique des valeurs négatives quasiment à chaque épisode de forte puissance éolienne:




Entraînant donc que le taux de couverture de la consommation garanti par les éoliennes n'est pas appelé à atteindre des valeurs significatives:

 www.rte-france.com/sites/default/files/apercu_energie_elec_2016_08.pdf

Aucun commentaire:

Publier un commentaire