samedi 3 novembre 2018

Les français et le nucléaire

Les français et le nucléaire

Jean Pierre Riou

Le partage de l’inculture scientifique
Dans sa dernière tribune [1], Laurent Alexandre fustige l’inculture scientifique de nombreux responsables politiques et s’inquiète des conséquences de la victoire du dogme sur la Raison.
Cette inculture est plus pernicieuse encore lorsqu’elle concerne la pression de l’opinion publique.
C’est le cas notamment du projet de fermeture de la centrale de Fessenheim, actée pour raison de promesse électorale.
Car les messages alarmants sur le sujet nucléaire sont plus volontiers repris par les médias que les analyses des spécialistes et une opinion publique étrangère à la culture scientifique est une proie facile pour les affairistes de la terreur.
Et cette opinion est versatile, comme vient de le confirmer le sondage Odoxa pour Challenges [2], qui révèle l’inversion de l’avis des français sur l’énergie nucléaire, avec une opposition de 53% contre 32% il y a à peine 5 ans.

Les enseignements d’un sondage
Lire la suite dans The European Scientist ......
https://www.europeanscientist.com/fr/opinion/les-francais-et-le-nucleaire/